Table of Contents

La barbe est incontestablement un symbole de virilité. Dans l’antiquité, tous les dieux grecs en étaient pourvus. Elle représentait la sagesse et l’autorité. Par ailleurs, dans l’Égypte ancienne, elle permettait de différencier les pharaons du reste de la population. Elle était, donc, considérée comme un signe de prestige.

Aujourd’hui, elle équivaut à un accessoire de mode qui permet de donner du style et du caractère à celui qui la porte. Si vous désirez en faire pousser une ou si vous avez besoin de conseils pour mieux entretenir la vôtre, cet article est écrit pour vous.

Physio-anatomie et pathologies de la barbe

La barbe est un caractère sexuel secondaire qui, en plus de ses différentes symboliques, a deux principaux avantages. Primo, elle permet de protéger les hommes du soleil. Les recherches ont démontré qu’elle avait un pouvoir protecteur de 90 % contre les rayons UV. Secundo, elle est capable d’éviter certaines allergies à celui qui la porte.

Découvrons ensemble comment elle pousse et les maladies qui peuvent la toucher.

Physiologie de la barbe

Il faut savoir que le poil est constitué de deux cellules. Il y a d’abord les kératinocytes. Elles favorisent la synthèse de la protéine fibreuse. Elle participe, ainsi, à la pousse de la barbe et à sa robustesse. Il y a aussi les mélanocytes. Ils sont responsables de la couleur de cette dernière. Par ailleurs, le follicule pileux est la partie qui se situe sous la peau. La partie visible s’appelle la tige pilaire.

Il faut savoir que le cycle du poil passe par trois phases. Lorsqu’il est en pleine croissance, il s’agit du stade anagène. Le repos et le vieillissement se déroulent durant l’étape catagène. Enfin, la mort survient pendant la période télogène. La durée totale du processus varie selon les zones. Cela pourra aller jusqu’à 15 mois. Quant à la vitesse de croissance, elle est de 5 nanomètres par seconde.

Pathologies de la barbe

Les barbus peuvent être sujets à diverses maladies dermatologiques. Cela a participé, à tort, à la croyance, selon laquelle, la barbe serait un nid à bactéries.

Parmi les pathologies, on retrouve le kérion. Il s’agit d’une affection qui s’apparente à la teigne. Des sortes d’abcès et une croûte peuvent alors se former sur une zone du visage. Celle-ci, se retrouve, alors, démunie de follicules pileux. D’autre part, un sycosis peut parfois être observé. Il s’agit d’une infection des follicules pileux. Elle entraîne irritations et boutons. Cela touche généralement le menton. Enfin, des poils incarnés peuvent souvent rendre votre apparence moins esthétique. Ces derniers commencent à pousser normalement, mais n’arrivent pas à percer le derme. Cela engendre des rougeurs, des pustules, et même des cicatrices.

Conseils pour la pousse et l’entretien de votre barbe

Avoir une jolie barbe bien fournie, douce et soyeuse, c’est la garantie d’un look soigné. Voici quelques astuces pour vous aider à bien entretenir vos poils et stimuler leur pousse.

Comment faire pousser une barbe ?

Il est d’abord primordial d’accepter un fait scientifiquement reconnu. Si les hommes de votre famille, n’ont pas une barbe spécialement fournie, il est fort probable que ce soit la même chose pour vous. Et ça, vous ne pourrez rien faire pour le modifier. C’est une histoire de génétique.

Cependant, pour accélérer la croissance, vous pouvez user de divers stratagèmes. Il y a d’abord l’huile essentielle de ricin qui densifie les poils. Appliquez-la en masque pendant une vingtaine de minutes avant de vous laver le visage. Les brosses à barbe sont, aussi, un accessoire dans lequel il serait intéressant d’investir. Elles ont le pouvoir d’activer la microcirculation sanguine et d’accélérer la pousse des tiges pilaires. Par ailleurs, sachez que l’activité sexuelle et le sport permettent d’augmenter les sécrétions de testostérone. Par ricochet, cela a un impact sur le développement des follicules pileux. Enfin, une bonne alimentation et un rythme de vie sain sont fortement recommandés.

Comment entretenir la barbe ?

Parmi les soins que vous pourrez utiliser pour chouchouter votre barbe et la rendre plus belle, il y a les shampoings et les savons spécialement dédiés à cet effet. Ils permettent un nettoyage en douceur. Cela vous évite l’irritation que d’autres produits, plus agressifs, pourraient susciter. Quant aux crèmes hydratantes et aux massages, ils aideront à rendre vos poils plus souples et plus brillants. N’hésitez pas, non plus, à utiliser des gommages et des exfoliants spécifiques, ils permettront d’assainir votre peau et d’éviter les squames et autres boutons.

Ensuite, sachez que les peignes et les brosses à barbes, sont votre outil de prédilection pour un coiffage parfait. Cela dit, les premiers sont plutôt adaptés aux poils plutôt longs. Enfin, notez qu’un passage par la case barbier une fois par mois, devrait faire partie de votre routine. Cela voua assurera une apparence toujours impeccable.

Techniques de rasage et différents styles de barbes

La barbe pousse naturellement d’une manière hétérogène. Si vous ne veillez pas à bien la tailler, vous pourrez rapidement vous retrouver avec un look sauvage. Il se peut que ce soit un choix, loin de nous l’idée de vous juger. Mais si vous désirez un look parfait et tendance, vous devriez suivre les bonnes méthodes de rasage et les coupes en vogue.

Comment tailler correctement votre barbe ?

Il faut d’abord commencer par bien peigner ou brosser votre barbe. Ensuite, amorcez le désépaississement en utilisant une tondeuse. Vous utiliserez alors le sabot qui convient à vos envies. Pour avoir une idée sur l’ordre de grandeur, une tonte de 6 mm est parfaite pour une barbe pas trop courte. Les sabots de 1 mm permettent d’avoir une longueur de poils idéale au niveau du cou. Comme la moustache pousse plus rapidement que les autres zones, il vaudrait mieux la faire assez courte. Pour cela, ne posez aucun accessoire sur l’appareil.

Pour les contours, utilisez un rasoir et mettez un gel de rasage. Cela vous évitera les irritations. Allez-y doucement, en faisant très attention à la symétrie. Évitez les angles trop droits ou trop carrés ou demandez à un professionnel de s’en charger.

La barbe tendance adaptée à votre morphologie

Il faut d’abord savoir que comme pour les coupes de cheveux, chaque visage a une forme de barbe qui le met spécialement en valeur. Pour vous aider à trouver celle qui flatte le mieux votre profil, et qui soit en plus à la mode, voici quelques repères :

– Pour un visage ovale : la barbe de trois jours donne toujours un look très sexy. Elle apporte, en plus, un côté faussement négligé qui séduit, à coup sûr, la gent féminine.

– Pour un visage rond : la barbe courte et carrée est en ce moment très branchée. Elle offre un look moderne et soigné.

– Pour un visage carré : il faut chercher une forme qui adoucit les traits. Pour cela, il faudrait opter pour un style minimaliste en choisissant un bouc ou une barbiche.

A lire aussi :

Retour haut de page